La mirabelle est riche en fibres, notamment en pectine c’est pour ça que c’est la reine des confitures pas de souci de tenu, avec elles les confitures sont bien prises. En plus, elles font partie des fruits les plus énergétiques puisque 100 g de mirabelle donne 15 g de glucides donc on peut même alléger sa confiture en diminuant le sucre sans risque que celle-ci ne prenne pas. Malheureusement la mirabelle fruit du mirabellier ne se conserve pas plus de trois jours à température ambiante, mais l’ont peu la congeler après l’avoir lavée, séchée et dénoyautée ce que j’ai fait puisque l’arbre de mes parents croulé sous ses fruits murs et gorgés de soleil je qui me permettra de profiter d’elle toute l’année, car sa saison est très courte elles ne sont récoltées que pendant 6 semaines à partir de la mi-août et oui vous l’avez bien comprit nous trouvons sur les étales des marchands les dernières mirabelles de l’année ? Pour la choisir, il faut avant tout qu’elles soient mûres : lorsqu’on la coupe en deux, le noyau doit facilement se détacher de la chair. Contrairement à d’autres fruits, les petites taches présentes sur sa peau sont le signe d’un bon fruit. Sa peau doit être souple. Parfois, elle est recouverte d’une pellicule blanche dite pruine qui indique que le fruit est mûr, elles la sécrètent naturellement pour se protéger de la chaleur et des agressions extérieures.

Un peu d’histoire, elle est chinoise à l’origine, son arrivée en France serait dû au faite qu’elles auraient été ramenées de croisades au 15e siècle par le Duc d’Anjou et de Lorraine, René 1er. Quand à son nom, il viendrait probablement du latin "mirabilis", qui signifie "belle à voir", mais elle peut également avoir été nommée ainsi en 1430 par un fonctionnaire de Metz qui s’appelait Mirabel.

Nous pouvons manger la mirabelle de différente façon : elle se contente à elle seule manger fraîche ou accompagnée dans une salade de fruits par exemple. Elle s'associe bien avec les fruits rouges ainsi qu’avec la pêche et l'abricot. Mais comme je l’ai dit plus haut, c’est la reine des confitures. La mirabelle est souvent utilisée pour préparer des pâtisseries, comme des flans, des tartes, des clafoutis ou des crumbles, mais elle entre aussi dans la préparation de plat salé notamment à base de gibier, de volaille ou encore de porc. Les alambiqueurs de Lorraine en font aussi une excellente eau-de-vie. Savez-vous que l’Alsace-Lorraine produit 70% de la production mondiale et qu’ils la fêtent chaque année ?

Et maintenant si nous aussi on la cuisiné j’ai trouvé cette recette il a près longtemps sur ce blog, mais en tapent mon article j’ai fait une mauvaise manipulation et j’ai effacé ma recette en voulant la retrouver et en tapant le nom de la recette sur le net qu’elle fut pas ma surprise de la voir sur différent blog, mais c’est vrai qu’elle a tous pour plaire rapide à préparer et super bonne. Alors, tester vous aussi vous ne serait pas déçu !!!

Mini clafoutis aux mirabelles et mascarpone

32 mirabelles
100g de sucre
100g de farine
2 œufs
250g de mascarpone
6 cuillères à soupe de lait
sucre glace

Dans un saladier, travaillez le sucre avec l'œuf à l'aide d'un fouet. Ajoutez le mascarpone et la farine, puis le lait. Mélangez bien. Lavez les mirabelles. Coupez-les en 2 et retirez délicatement le noyau. Disposez la moitié des mirabelles au fond du moule en ayant pris soin de le beurrer. Versez ensuite la pâte. Terminez en mettant sur l’autre moitié des mirabelles que vous enfoncerez légèrement dans la pâte. Mettez à cuire dans un four préchauffé à 200°C environ 35 minutes. Les clafoutis sont cuits lorsqu'ils sont dorés. Servez tiède ou froid saupoudré d’un peu de sucre glace.

Retour à l'accueil